Retour au sommaire mineurs

 

Pas de coupable pour l'enfant mort-né en zone d'attente
Libération - 18 juillet 2003
Par Charlotte ROTMAN


Enceinte de plus de huit mois, retenue à Roissy en zone d'attente, elle avait accouché d'un enfant sans vie, eux jours et demi après son arrivée. Elle avait porté plainte contre X pour «coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner et non assistance à personne en danger» (Libération du 3/10/2000). La cour d'appel de Paris vient de confirmer le non lieu. Arrivée sous une identité usurpée, en provenance de Conakry, le 28 juillet 2000, en transit pour les Etats Unis, la jeune femme avait été refoulée à l'entrée de l'avion car la photographie de son passeport ne lui correspondait pas. Placée en zone d'attente, un médecin l'avait examinée. Le lendemain, elle refusait d'embarquer pour Conakry, et quelques heures plus tard, se faisait hospitaliser en urgence. Au juge d'instruction, elle a précisé qu'elle n'avait subi aucune violence mais elle s'était plainte du ventre sans recevoir aucun soin.