Retour au sommaire presse


Paris impose un visa aux diplomates ivoiriens

Le Monde - 11 mars 2003


Les diplomates ivoiriens devront désormais demander un visa avant de se rendre en France, alors que, jusqu'à présent, ils pouvaient circuler librement - tout comme les détenteurs d'un passeport de service. Le ministère ivoirien des affaires étrangères s'est dit "surpris" par une décision communiquée le 6 mars et que la France "n'a pas jugé utile de motiver".

La réaction de Paris vise à interdire la venue en France de plusieurs dirigeants politiques, proches du pouvoir, rendus responsables des violences qui, fin janvier, ont débouché sur le pillage d'écoles françaises à Abidjan. Ce sont les chefs des "jeunes patriotes", détenteurs de passeports diplomatiques ou de service de complaisance, que Paris se refuse à accueillir. "Nous serons très compréhensifs pour les vrais diplomates", insiste-t-on à l'ambassade de France à Abidjan.

Plus généralement, l'octroi de visas pour les autres Ivoiriens a cessé depuis les violences de la fin janvier. "Peut-être rouvrira-t-on le consulat une fois le gouvernement formé", indique-t-on à l'ambassade.