Retour au sommaire presse


22 000 étrangers expulsés en huit mois

Libération - 30 septembre 2003
Par Charlotte ROTMAN

Plus de 22 000 étrangers en situation irrégulière ont fait l'objet de procédures d'éloignement par la police nationale de janvier à fin août 2003, a annoncé hier le ministère de l'Intérieur. Soit une hausse de plus de 12 % par rapport à la même période l'an dernier. Il s'agit principalement d'Algériens, de Marocains, de Chinois, d'Irakiens, de Sénégalais, d'Ivoiriens, de Turcs, de Tunisiens, de Camerounais et de Pakistanais. Parmi eux, 7 342, soit un tiers, n'ont pas vraiment été «reconduits» à la frontière puisqu'ils n'ont jamais été admis à pénétrer sur le territoire, et ont été refoulés ­ notamment à l'aéroport de Roissy. Un autre tiers est composé d'étrangers réadmis dans un pays voisin de l'espace Schengen. Enfin, le dernier tiers (7 162 personnes), est constitué de sans-papiers. En 2002, ils avaient été 7 611 à être ainsi reconduits. Cette année, 86 «vols groupés», selon la terminologie de la place Beauvau, organisés dans des conditions commerciales normales, ont permis de renvoyer 1 147 personnes.